Bienvenue sur le site du HWK

vue du site Le Monument





Le massif du Hartmannswillerkopf, que le commandement allemand désignait par l’abréviation « HWK », est un éperon rocheux pyramidal surplombant le sud de la plaine d’Alsace. Les poilus le surnommeront dès 1915 le « Vieil-Armand » puis qualifieront la falaise de « mangeuse d'hommes » ou de « montagne de la Mort ». Culminant à 956 mètres, cette position stratégique est l’enjeu de furieuses batailles qui s’échelonnent entre le 26 décembre 1914 et le 9 janvier 1916. Durant cette période, alors qu’attaques et contre-attaques se succèdent, le sommet change huit fois de main. Les régiments les plus illustres – dont le fameux 152eme RI, appelé par les soldats le « 15-2 » - s’y distinguent, perdant parfois la moitié de leurs effectifs en quelques jours de combat. Quant aux intenses bombardements – 250 000 obus sont tirés par l’artillerie française pendant la seule journée du 21 décembre 1915 – ils transforment progressivement la forêt en paysage lunaire.

Les estimations des pertes évoquent le chiffre de 25 000 morts dans les deux camps, résultant de l’acharnement des généraux à maîtriser cette hauteur : pour Joffre, « le Hartmann doit être repris». « Je veille la garde sur le Rhin », répondra le général allemand Gaede.

Les aménagements, casemates, galeries et abris souterrains qui sont installés pour abriter les hommes et les munitions sont les plus imposants du massif des Vosges. Parmi les 6 000 abris construits, la moitié est encore visible, jalonnant un parcours de 90 kilomètres de tranchées.

Le Monument National « Hartmannswillerkopf 14-18 » fait partie des quatre monuments nationaux de la Grande Guerre.

Œuvre de l’architecte Robert DANIS et du sculpteur Antoine BOURDELLE, ce monument résolument original, a été inauguré en 1932 par le Président de la République, Albert LEBRUN.

Plus d'Informations...

Support
an image

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Quisque sed felis. Aliquam sit amet felis. Mauris semper, velit semper laoreet dictum, quam diam dictum urna.

Development
an image

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Quisque sed felis. Aliquam sit amet felis. Mauris semper, velit semper laoreet dictum, quam diam dictum urna.

Strategy
an image

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Quisque sed felis. Aliquam sit amet felis. Mauris semper, velit semper laoreet dictum, quam diam dictum urna.

Le 152 ème Régiment d'Infanterie

Le 152e régiment d'infanterie de ligne (152e RI) est une unité de l’armée française, créée sous la Révolution française. Il a été surnommé régiment des Diables Rouges par les Allemands au cours des combats du Vieil Armand (en allemand: l'Hartmannswillerkopf) en 1915, le 152e RI a conservé ce nom de tradition. Ayant, avant tous les autres reçu en 1918 la fourragère de la Légion d'honneur, il est aussi appelé « premier des régiments de France ». Le régiment est cantonné au quartier Walter à Colmar dans le Haut-Rhin, il est considéré comme un des régiments de tradition en Alsace.

“Ne pas Subir!“

Devise du 152e RI


Visite du Site
Histoire et Mémoire

Au HWK, les commémorations de la Grande Guerre 1914-1918 ravivent le vieux débat de savoir si elles relèvent de la mémoire ou de l’histoire.

L'Histoire
L’histoire traite d’événements avérés dans un cadre espace-temps donné, enrichis et parfois contredits par de nouvelles connaissances (archéologie, archives, découvertes…) qui en renforcent la véracité et lui confèrent son objectivité. L’historien reconstitue ainsi la réalité humaine et évènementielle d’un passé qu’il met en perspective. .
Lire Plus...

La Mémoire
La mémoire quant à elle est une interprétation, sinon une réécriture de l’histoire, qui obéit aux règles principales suivantes: à son activation dans un présent immédiat, dans un a priori d’autant moins critique qu’elle a lieu pendant une période de grandes commémorations ; à l’éducation reçue, la culture, l’affectivité et la psychologie; à une mauvaise compréhension des faits par manque de connaissances suffisantes ; à la malhonnêteté intellectuelle en cas d’instrumentalisation de la mémoire au service et sous la férule de la pensée dominante.
Lire plus...



Général (2S)
Bernard Cochin,
Président du Comité du Monument National du HWK. 2014

Contact Info
an image
Agence de Développement Touristique 68
1 Rue Schlumberger,
68000 COLMAR
Email: Envoyez un mail

Tel: (33)03 89 20 45 86
Fax: (33) 03 89 23 33 91